2017-04-10-Offre-Allocation-thèse

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Laboratoire d’information de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (LIUPPA)

Recrutement

    • Offre Allocation Thèse

      Recrutement thèse

      Titre :
      Système de traitement de données massives appliqué à la supervision de ressources aquatiques et de milieux côtiers
      Résumé :
      La miniaturisation de l'électronique embarquée et la multiplication des...

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Offre Allocation Thèse

Recrutement thèse

Titre :

Système de traitement de données massives appliqué à la supervision de ressources aquatiques et de milieux côtiers

Résumé :

La miniaturisation de l'électronique embarquée et la multiplication des systèmes de communication distants (GSM, Wifi, Radio-Fréquence) permettent l’émergence de mesures in-situ en continu sur un système réel ou un animal évoluant dans son milieu naturel. Le data-logging, enregistrement horodaté embarqué avec une forte autonomie, et l'apport des nouvelles technologies du numérique permettent un suivi ou une interaction continue avec le système étudié.

Pour préserver les ressources aquatiques face à la pression anthropique et anticiper la gestion des changements globaux, la modélisation du comportement et de l’évolution des populations de poissons ou des structures côtières est nécessaire. Si l’on veut développer des outils d’observation automatique et d’analyse à grande échelle et à long terme, l’aide de la télémétrie (dont accélérométrie, capteurs embarqués communicants), et du traitement de signal pour analyser la grande masse de données enregistrées, devient incontournable.

Dans le contexte de ces nouvelles opportunités, le laboratoire d’informatique LIUPPA est partenaire de la fédération de recherche MIRA (milieux et ressources aquatiques) pour répondre aux besoins des biologistes (outils méthodologiques d’analyse de données pour l’étude comportementale de poissons et de leur environnement) ou des mécaniciens du génie côtier (instrumentation pour la supervision d’ouvrages du littoral). Ces deux volets s’avèrent poser le même problème de traitement de données massives (verrou Volume du big data), vu les capacités d'acquisition d'un datalogger (tel un micro accéléromètre 3D) embarqué sur un poisson ou d'un capteur de pression fonctionnant en continu sur une digue pour mesurer l’impact des vagues. Il y a alors une problématique double à adresser pour avoir un système d’information décisionnel opérationnel, ce qui constitue l’objectif du projet :

  • Traitement par calcul intensif et apprentissage automatique (machine learning) pour une classification rapide des événements (ou comportements) détectés et pour une prise de décision automatisée, en temps réel ou en différé dans un fouilli de données (verrou Valeur du big data).
  • Architecture logicielle modulable pour l’intégration de données massives, le traitement continu de ces données, la visualisation interactive, le stockage et l’accessibilité sécurisée à ces données non-structurées et hétérogènes (verrou Variété du big data).

Mots clés :

Traitement de signal, système d’information, milieu aquatique, masse de données, big data, architecture logicielle, machine learning, supervision

Télécharger l'offre

Par Franck Luthon (franck.luthon @ iutbayonne.univ-pau.fr)