• Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
LIUPPA
Vous êtes ici :

Fawzi KhattarDoctorant en Informatique

  • LIUPPA
  • Parcours
  • Thèmes de recherche
  • Projets
  • Publications

Parcours

Expériences Professionnelles

 

Formations

Thèmes de recherche

  • Vision par ordinateur
  • Apprentissage machine
  • Laboratoire distant
  • Localisation 3D 
  • Traitement d’image

Projets

Thèse

Titre

Enrichir les laboratoires distants en utilisant la vision par ordinateur et les drones

Description

Avec le progrès technologique, de nouvelles technologies sont en cours de développement afin de contribuer à une meilleure expérience dans le domaine de l’éducation. En particulier, les laboratoires distants constituent un moyen intéressant et pratique qui peut motiver les étudiants à apprendre. L'étudiant peut à tout moment, et de n'importe où, accéder au laboratoire distant et faire son TP (travaux pratique). Malgré les nombreux avantages, les technologies à distance dans l’éducation créent une distance entre l’étudiant et l’enseignant. Les élèves peuvent avoir des difficultés si aucune intervention appropriée ne peut être prise pour les aider. Dans cette thèse, nous visons à enrichir un laboratoire électronique distant conçu pour les étudiants en ingénierie et appelé «LaboREM» (pour remote laboratory) de deux manières: tout d'abord, nous permettons à l'étudiant d'envoyer des commandes de haut niveau à un mini-drone disponible dans le laboratoire distant. L'objectif est d'examiner les face-avant des instruments de mesure électroniques, à l'aide de la caméra intégrée au drone. De plus, nous autorisons la communication élève-enseignant à distance à l'aide du drone, au cas où un enseignant serait présent dans le laboratoire distant. Enfin, le drone doit revenir pour atterrir sur une plate-forme de recharge automatique des batteries quand la mission est terminée. Nous proposons aussi un système automatique pour estimer l'état affectif de l'étudiant (frustré / concentré..) afin de prendre les interventions appropriées pour assurer un bon déroulement du TP distant. Par exemple, si l'élève a des difficultés majeures, nous pouvons lui donner des indications ou réduire le niveau de difficulté de l’exercice. Nous proposons de le faire en utilisant des signes visuels (estimation de la pose de la tête et analyse de l'expression faciale). De nombreuses évidences sur l'état de l'étudiant peuvent être acquises, mais elles sont incomplètes, parfois inexactes et ne couvrent pas tous les aspects de l'état de l'étudiant. C'est pourquoi nous proposons de fusionner les preuves en utilisant la théorie de Dempster-Shafer qui permet la fusion de preuves incomplètes.

Membres

Publications

Publications sur HAL